• Philosophe chrétienne

Pourquoi il faut voir The Chosen ?

The Chosen est une série américaine, de plusieurs saisons, sur la vie de Jésus-Christ et de ses disciples. Et honnêtement, c'est une série qu'il faut voir !


Jésus, au centre, avec Jacques (à gauche) et Jean (à droite), les fils du tonnerre.


The Chosen est une série retraçant la vie de Jésus-Christ et de ses disciples. On peut la visionner gratuitement sur ce site.


Un intérêt historique :


La série est d'abord très intéressante parce qu'elle reconstitue la vie d'alors : les vêtements, les habitations riches ou pauvres, les modes de déplacement, la nourriture, les rues, les places de marché, les synagogues, les sabbats, les mariages... Certes, on peut trouver ces indications dans des livres d'étude. Mais n'est-ce pas plus simple de le voir ?

On réalise aussi ce que ça fait de vivre dans son pays, en ayant sous les yeux au quotidien l'occupant (les Romains) qui déambule dans les rues, l'arme à la main.


Se mettre à la place des disciples :


The Chosen raconte l'histoire du point de vue des disciples. Evidemment, le fait de faire plusieurs saisons implique que l'histoire progresse beaucoup plus lentement que les quelques chapitres des Evangiles. Cela implique que les réalisateurs ont dû romancer, c'est-à-dire extrapoler ce qu'a pu être la vie au quotidien des disciples, quand Jésus n'était pas en train de faire des miracles, mais se déplaçait à pied à travers le pays pendant plusieurs jours, qu'ils montaient les tentes le soir et les démontaient le matin, qu'il fallait faire des tours de garde pour alimenter le feu, découper le bois, aller chercher de l'eau. Quelles discussions pouvaient-ils avoir ensemble sur la route ? Autour du feu ? Les réalisateurs extrapolent aussi les informations qui ne sont pas dans la Bible : quel métier exerçaient les disciples avant de suivre Jésus ?

Certes, ces éléments ne sont pas bibliques, au sens où les Evangiles ne les relatent. Mais ils sont la toile de fond sur laquelle l'action se déroule, et ils permettent de nous replacer dans le contexte. Quel intérêt de se replacer dans le contexte ?

L'intérêt est qu'il nous est plus facile de pouvoir nous mettre à la place des disciples. De nous dire : "Et si j'avais été dans ce cas, aurais-je cru Jésus ? L'aurais-je suivi ? Aurais-je réagi comme ce disciple ou comme tel autre ?"


Donnons un exemple précis. Dans la saison 1, le dernier épisode se penche sur la rencontre de Jésus avec la Samaritaine, au bord du puit. Le texte des Evangiles (le texte de Jean) explique à ce sujet que les Juifs et les Samaritains se détestaient. Mais c'est tout. Si vous faites des recherches, vous trouverez qu'ils se haïssaient au point que les Juifs évitaient la Samarie, n'achetaient pas de nourriture aux Samaritains, leur adressaient encore moins la parole ; et qu'il pouvait y avoir des violences physiques entre eux (voir l'histoire du Bon Samaritain qui sauve un Juif agressé).

Qu'est-ce que la série The Chosen apporte de plus qu'un bon livre d'étude ? Elle nous montre, au moment où Jésus annonce à ses disciples qu'ils vont traverser la Samarie pour se rentre en Galilée, la réaction des disciples. Pas juste une explication objective d'un livre d'étude expliquant que les Juifs et les Samaritains se détestaient : elle nous montre les disciples remettant en question la décision de Jésus, argumentant pour prendre un autre chemin. Et cela nous fait nous poser la question : comment regardons-nous les autres, les étrangers, les croyants d'autres religions ?


Des femmes et des enfants :


Je ne sais pas vous, mais quand je lis les histoires de la Bible, de l'Ancien comme du Nouveau Testament, je visualise beaucoup d'hommes. Quasiment que des hommes. Tous célibataires. Pas de femmes - ou très peu ; pas d'enfants.

The Chosen, par sa reconstitution historique, nous montre qu'évidemment, les 2/3 de l'espèce humaine n'avaient pas disparu à l'époque de Jésus : les rues, les maisons, les foules, les synagogues, sont pleines de femmes, d'enfants et d'hommes. Des jeunes, des vieux. Des célibataires, des familles. Des frères, des sœurs, des pères et leurs filles, des mères et leurs fils.

Et ce ne sont pas que des figurantes. Les Evangiles nous disent que des femmes étaient parmi les disciples. Et The Chosen nous les montre bien là, voyageant avec eux, discutant avec eux, actrices elles-aussi, amenant des malades à Jésus, servant d'intermédiaires entre des hommes importants et Jésus. Elles sont impliquées à part égale. Elles sont des disciples à part entière. La série s'ouvre d'ailleurs, avec le premier épisode de la saison 1, sur la libération de Marie.

Nous savons aussi que certains disciples, comme Pierre, avaient une épouse. Comment ont-ils géré cette relation amoureuse, quand il fallait suivre Jésus pendant plusieurs mois à travers le pays ? La série propose des réponses.


Jésus, Fils de Dieu et homme :


L'intérêt central de cette série, évidemment, c'est Jésus. Il n'est pas aisé, pour un acteur humain, de tenter de représenter la personne de Jésus. Dans cette série, je trouve que l'acteur y parvient bien. Nous sommes sans cesse conscients à la fois que les autres le considéraient d'abord comme un humain, mais qu'il est le Fils de Dieu. Ses paroles résonnent toujours avec un sens particulier. Par exemple, dans le premier épisode de la saison 2, Jésus est invité à lire un passage de l'Ancien Testament à la synagogue. Il a le choix entre les 5 premiers livres de la Bible (le Pentateuque). Jean lui demande alors quel passage il préfère, et Jésus répond : "Je les aime tous." Et cela prend un sens particulier, quand on sait qu'il est la Parole de Dieu.

Sa personne divine ressort aussi par contraste avec l'attitude humaine des disciples. Alors que tous reculent d'horreur devant les lépreux, allant même jusqu'à les menacer d'une arme s'ils s'approchent trop près d'eux, Jésus s'avance, les touche, et les guérit.


Mais la série montre bien aussi le caractère humain de Jésus : il mange, dort, comme tout le monde ; il discute normalement avec ses disciples, fait des blagues, danse aux noces de Cana. Il aime sa mère et la prend dans ses bras quand il la retrouve après une longue séparation.


Bref, vous l'aurez compris, j'ai été conquise par cette série, et je vous la recommande. Il y a encore beaucoup de choses qui m'ont plu, mais je vous laisse les découvrir par vous-même !


The Chosen

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout