• Anne Lemétayer

PMA : quel est le problème ?

Mis à jour : mai 6

Cette année 2019-2020 est marquée par la révision de la loi bioéthique, et notamment la discussion sur la légalisation de la PMA pour toutes, c'est-à-dire pour toutes les femmes en couple ou célibataires. Cette proposition suscite de nombreux débats. Mais la PMA en elle-même est-elle si innocente ?



Qu'est-ce que la PMA ?


En 1978, une équipe anglo-saxonne est parvenue pour la première fois à faire naître un bébé par FIV (fécondation in vitro). L'onde de choc de cette naissance a parcouru toute la planète. Les Etats ont pris différentes décisions concernant cette nouvelle technologie. La France, par exemple, a décidé de l'encadrer très étroitement par la loi (en 1994) : cette technologie de la FIV ne serait permise que pour des couples hétérosexuels, essayant de procréer depuis au moins 6 mois sans résultat, ou pour des couples hétérosexuels pour lesquels existe un risque de transmettre une maladie génétique à leur enfant. On a nommé ce cadre législatif : PMA (Procréation Médicalement Assistée).

D'autres pays, comme les Etats-Unis par exemple, mais aussi un certain nombre de pays européens, ont décidé de ne pas encadrer légalement cette nouvelle technologie : n'importe qui peut y avoir accès. Il n'y a donc pas de PMA dans ces pays.


Le problème de la sélection des embryons :


Le but affiché de la FIV, c'est de pouvoir sélectionner les embryons. En effet, on prélève plusieurs ovules de la femme (après un long et lourd traitement), et on les féconde par le sperme de l'homme en laboratoire, artificiellement. On obtient donc plusieurs embryons. Mais on ne va pas tous les réimplanter dans le ventre de la femme ! Il faut en sélectionner un ou deux. Cela pose déjà problème (#eugénisme). Pour approfondir, voyez mon article sur la FIV !

Ça veut dire qu'il reste des embryons.


Que faire des embryons surnuméraires ?


Que fait-on des embryons qui restent, ceux "en trop", les surnuméraires ?

Quatre possibilités s'offrent au couple : soit il décide de les détruire, soit il décide de les garder pour plus tard (s'il veut un autre enfant), soit il décide de les donner à un autre couple (qui veut un enfant), soit il décide de les donner pour la recherche scientifique.


L'embryon est-il une personne ?


Peut-on considérer que des embryons de quelques jours, qui ne sont qu'un amas de cellules, sont des êtres qui ont le droit de vivre ? Qu'on ne peut donner ou détruire comme on le souhaite ?

En France, les embryons qui sont donnés à la science pour faire des recherches (autorisées depuis 2013) ne peuvent être conservés que sept jours. Au Royaume-Uni, c'est quatorze jours. Pourquoi ? Parce qu'au-delà de cette durée de vie, l'organogenèse débute, c'est-à-dire que des organes commencent à se former, et on peut donc distinguer petit à petit un cerveau, un cœur, un bras, etc. Cet amas de cellule devient un être humain. Cependant, les scientifiques savent bien qu'ils ont affaire à des embryons humains, puisque l'ADN contenu dans chaque cellule est humain.

Ainsi, l'Etat considère que les tous premiers jours, on a "du vivant", puis au bout d'une dizaine de jours, on a "du vivant organisé". Ce n'est pas encore une personne humaine, mais ce n'est déjà plus du matériel de recherche.


Qu'en dit la Bible ?


Comment la Bible pourrait-elle dire quelque chose sur ce sujet, alors que ces questions n'ont surgi que depuis quelques décennies, et qu'on ne savait même pas ce qu'était un embryon il y a deux milles ans ?!

Voici ce qu'on peut lire dans le Psaume 139, qui évoque la grossesse :


"Quand je n'étais qu'une masse informe, tes yeux me voyaient, et sur ton Livre étaient tous inscrits les jours qui m'étaient destinés, avant qu'aucun d'eux existe." Psaume 139 : 16 (la Bible, trad. Louis Segond 1910)

Une masse informe, c'est-à-dire... un amas de cellules sans organes identifiables. Un embryon aux tous premiers jours de sa vie. Dieu voit et connaît tous les embryons, même quand ils n'ont qu'un jour de vie. Ça donne à réfléchir...

Abonnez-vous à notre newsletter

© 2020 par Anne Lemétayer. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now