• Philosophe chrétienne

Le bonheur est-il dans le divertissement ?

Mis à jour : juin 3

Nous passons notre temps dans un tas d'activités plus ou moins importantes, de projets en tous genres, convaincus que lorsque nous aurons atteint notre but, nous pourrons enfin nous reposer de nos efforts. Mais cette promesse de bonheur n'est-elle pas illusoire ?



Le paradoxe du divertissement : une recherche frénétique de repos !

Travail, sport, musique, enfants, et même organisation des vacances : nous sommes pris dans un tourbillon continuel d'activités. Vivement la retraite ! Et pourtant... Combien de ceux parvenus à la retraite, au lieu de se reposer enfin, continuent de courir partout ?

La raison en est simple : quand nous ne faisons plus rien, nous nous ennuyons. Et quand nous nous ennuyons, nous nous mettons à penser : au sens de la vie, à la fragilité de l'existence, à la mort qui se rapproche inexorablement (#finitude)...

Alors, quand enfin nous n'avons plus rien à faire, ce vide nous angoisse et nous nous lançons dans une nouvelle activité.

Le divertissement promet le bonheur (quand enfin l'activité sera accomplie), mais en réalité c'est une illusion (quand enfin l'activité est accomplie, nous nous ennuyons et cherchons une autre occupation).


Un bonheur impossible ?


"Il y a eu autrefois en l'homme un véritable bonheur, dont il ne lui reste maintenant que la marque et la trace toute vide, et qu'il essaie inutilement de remplir de tout ce qui l'environne, [mais] ce gouffre infini ne peut être rempli que par un objet infini et immuable, c'est-à-dire que par Dieu lui-même." Pascal, Pensées (1770 posth.)

Ne cherchons pas à fuir l'ennui et ses pensées angoissantes en nous divertissant. Au contraire : faisons face. Car cela va nous forcer à nous poser les bonnes questions, à nous préoccuper de ce qui est réellement important : le sens de la vie, une possible vie après la mort.

Comme le dit Pascal, ce n’est pas dans les choses terrestres, matérielles, périssables, que nous trouverons le bonheur. Le véritable bonheur se trouve dans le véritable repos, que seul Dieu peut offrir, celui qui nous comble pleinement et durablement. (#Pascal, #divertissement)

Abonnez-vous à notre newsletter

© 2020 par Philosophe chrétienne. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now