• Philosophe chrétienne

Dieu existe : une affirmation rationnelle ?

Certains philosophes ont tenté de prouver l'existence de Dieu par un raisonnement. Démarche souvent jugée absurde. Et pourtant... La science atteste qu'ils ont raison !



Le numéro de Science et vie du mois d'août 2020 nous informe d'une petite révolution dans le domaine de la foi : les mathématiques prouvent que l'existence de Dieu est nécessaire !


La preuve ontologique :


Le mot ontologique est composé de ontos = l'être, et logie = l'étude de. La preuve ontologique désigne un raisonnement qui prouve l'existence de Dieu en partant de l'étude de son être.

Cette preuve est très ancienne : Boèce, un philosophe latin du 6e siècle, est le premier à l'avoir énoncée. Elle est reprise par Anselme de Cantorbéry (11e siècle), puis par Descartes (philosophe français du 17e siècle) (#Descartes), connu pour avoir donné trois preuves de l'existence de Dieu. Enfin, elle est retouchée par Leibniz (philosophe allemand et grand logicien du 18e siècle). Elle fut ensuite retravaillée, décortiquée, analysée par divers mathématiciens.

La version de Descartes est la plus simple, car elle ne contient que trois propositions : Dieu est parfait. Or l'existence est une perfection (ne pas exister serait une imperfection). Donc Dieu existe.


La confirmation de la science :


Des scientifiques spécialisés en logique viennent de confirmer que cette démonstration était exacte. Comment ? Ils ont écrit en langage logique cette démonstration. C'est comme si on la traduisait en calcul mathématique. Ils ont entré cette démonstration dans un programme informatique qui vérifie automatiquement les preuves mathématiques. Il peut affirmer, sans erreur possible, si une démonstration est valide ou non, si elle respecte les règles de la logique ou non. Réponse du programme : cette démonstration est valide !

Autrement dit, "Dieu existe" est une proposition logique.


Alors Dieu existe vraiment ?


Le programme informatique se contente d'attester de la logique de l'énoncé. Affirmer l'existence d'un Dieu possédant toutes les perfections est rationnel. C'est l'inverse - affirmer qu'un tel être n'existe pas - qui est absurde. Mais il ne dit rien quant à l'existence réelle de Dieu, ni quant à la validité des religions (juive, chrétienne ou musulmane), ou de leurs articles de foi. La distinction entre raison et foi - dont je parle dans cet article - tient toujours, mais cela confirme qu'elles sont plus semblables qu'on ne veut bien l'admettre... comme des sœurs.

Abonnez-vous à notre newsletter

© 2020 par Philosophe chrétienne. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now