• Anne Lemétayer

Coronavirus et théories du complot : pourquoi tant de succès ?

Les théories du complot foisonnent à propos de l'épidémie de Covid-19. Mais pourquoi rencontrent-elles autant de succès ? 5 explications pour comprendre.



Pour cet article, je m'inspire en partie des analyses de Gérald Bronner, sociologue, qui travaille depuis plusieurs années sur les croyances (voyez par exemple son livre : La démocratie des crédules, PUF, 2013).


1°) Elles ne laissent pas de place au hasard :


Les théories du complot émergent lors d'événements traumatisants : disparition d'un avion, attentats terroristes, épidémies... Or, quand quelque chose nous fait du mal, nous préférons penser qu'une volonté malveillante est à l'oeuvre, plutôt que le hasard. Si nous avons mal, c'est que quelqu'un voulait nous faire mal, et ce quelqu'un, une fois identifié, pourra être puni. C'est pourquoi nous cherchons toujours des responsables, même dans le cas de l'apparition aléatoire et naturelle d'une épidémie. Les théories du complot nous servent sur un plateau des responsables idéals, souvent des groupes stéréotypés (Juifs, Illuminati, CIA...).


2°) Elles flattent notre ego :


La théorie du complot nous révèle un complot que non seulement le grand public ignore, mais qu'en plus on lui cache sans qu'il s'en rende compte. Autrement dit, les autres sont dupes, mais pas nous : nous sommes assez malins pour ne pas tomber dans le piège et discerner le complot. Les théories du complot flattent notre ego en nous faisant passer pour intelligent !

Cela est d'autant plus vrai quand elles permettent de s'opposer à la parole des scientifiques ou des experts. C'est une dégradation de l'égalité démocratique (comme je l'explique dans cet article) : nous avons du mal à supporter l'inégalité d'intelligence ou de connaissance. Avec une théorie du complot, nous pouvons dominer le scientifique ou l'expert.


3°) Elles sont un défi aux autorités :


Ces théories sont d'abord une version alternative à la version officielle des autorités. Or, l'être humain ne se soumet pas volontiers aux autorités.

De plus, elles viennent grossir la méfiance que nous avons vis-à-vis des autorités, qu'elles soient politiques, médiatiques ou scientifiques. La confiance se gagne difficilement, et se perd rapidement : il suffit que les autorités aient une fois menti, se soient une fois trompées, pour que l'on se méfie. Le Covid-19 est apparu en Chine. Or en Chine, il y a un parti unique, qui tient d'une main de fer les médias. Il n'y a pas de liberté de la presse. Les informations qui circulent reflètent la volonté du régime. Comment y accorder notre crédit ?


4°) On est victime de biais cognitifs :


Un biais cognitif est un raccourci qui simplifie une opération mentale complexe, mais par là-même nous amène à commettre des erreurs de jugement. Il en existe un très grand nombre, et beaucoup sont à l'oeuvre dans les théories du complot.

Par exemple, on confond la corrélation et la causalité. Un tragique événement advient : à qui profite le crime ? Ceux à qui profitent le crime doivent être la cause de ce tragique événement ! Ainsi, puisque l'épidémie de Covid-19 paralyse la Chine, ce qui arrange les Etats-Unis, alors le Covid-19 doit avoir été provoqué par les Américains.

Mais tout événement, qu'il soit tragique ou non, profite toujours à certaines personnes, qui n'en sont pas pour autant à l'origine.


5°) Les théories du complot nous submergent d'arguments :


Pour un seul événement, il y a des dizaines et des dizaines de théories du complot, toutes étayées par plusieurs arguments. Cela nous intimide : il y a des arguments qui paraissent absurdes, loufoques, mais d'autres ont l'air d'être scientifiques. Nous ne vérifions pas tous ces arguments parce que :

- la vérification demande du temps.

- nous ne sommes pas experts dans ces domaines, nous ne savons même pas par où commencer.


Mais alors, comment détecter ces théories ? Des pistes dans cet article.

Face à un site qui promet de présenter une telle théorie, ou à des proches qui nous en parlent, quelle attitude adopter ? Réponse dans cet article.

Abonnez-vous à notre newsletter

© 2020 par Anne Lemétayer. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now